Les œuvres de pop art qui ont bouleversé le monde de l’art

Le Pop Art est l’acronyme de popular art, ou art populaire en français. C’est un mouvement accessible à tout le monde, il a transformé le monde culturel. Si le terme évoque souvent la peinture ou l’art plastique, il s’étend vers la musique, la mode et de nombreux autres domaines.

Le Pop art

Le Pop Art a trouvé ses sources vers la fin des années 50 en Grande-Bretagne, et a subi une explosion en se répandant aux États-Unis et dans le reste du monde occidentalisé dans les années 60. L’art populaire est le regroupement de phénomènes artistiques, le terme désigne aussi l’ensemble d’artistes réunis autour d’un cercle intellectuel nommé « Independent Group », en Angleterre, et réunit des Peintres tels que Rirchard Hamilton et Eduardo Paolozzi, du critique d’art Lawrence Alloway ou encore des architectes Peter et Alison Smithson. Aux États-Unis, le Pop Art se manifeste avec les œuvres des artistes comme Andy Warhol, Roy Lichtenstein, ou encore Tom Wesselman.

Un peu d’histoire

Malgré le fait que l’art populaire a trouvé ses origines en Grande-Bretagne et aux États-Unis, le Pop Art anglais se distingue très clairement du Pop Art américain. Le Pop Art britannique tend vers une caractéristique plus caricaturale et subjective, tout en critiquant la culture américaine. Tandis que le Pop Art américain remet en cause les traditions dans le monde de l’art. Ce mouvement culturel a complètement bouleversé le monde artistique et conteste ouvertement le principe d’unicité des œuvres d’art. Si les œuvres d’art classiques détiennent une grande valeur grâce au fait qu’elles sont uniques, de nombreux artistes du Pop Art se sont lancés dans la production en série de leurs œuvres, et mettent en valeur des objets de la vie quotidienne.

Les œuvres de pop art qui ont bouleversé le monde de l’art

On classe les œuvres de l’incontestable maître du Pop Art, Andy Warhol, comme les premières à avoir bouleversé le monde de l’art. On trouve le Silver Car Crash (ou Double Disaster) qui est l’œuvre la plus chère à ce jour. Il y a aussi la Turquoise Marylin, Eight Elvises, Triple Elvis, Green car Crash, Men in her lifen Race riot ou encore Four Marlons, tous des œuvres d’Andy Warhol. On y trouve également des œuvres d’autres artistes telles que le In the car de Roy Lichtenstein, Odalisk de Robert Rauschenberg, I was a rich man’s Playthings d’Eduardo Paolozzi, Woman with Flowered Hat de Roy Lichtenstein…

Portrait : qui est Bansky, la figure tutélaire du street art ?
Zoom sur le succès montant des expositions immersives